Skip to main content
 

On vit quand même une époque étrange.. Ça avait déjà commencé avant le Covid-19, mais maintenant c'est encore plus flagrant..

2 ans presque que c'est plus facile de rencontrer des inconnus via des applications plutôt que dans le réel.. Plus facile 'd'être connecté mais seul, une solitude des corps où toucher et être touché n'existe quasi plus, où des êtres humains passent des mois, des années parfois sans contact intime, je parle même pas de sex, juste de contact peau contre peau, comme si la connexion permanente avait remplacé les connexions du réel.

On finit par se retrouver ensemble mais isolé, voir même au même endroits mais seul, perdu sur des écrans où j'écris ces quelques mots.

Il y a un côté tragique à ce qui nous arrive et comment cet état de lieux est déjà le présent de nos enfants, adolescents.

Comme une perte d'humanité en faveur d'une connexion permanente génératrice d'anxiété, de solitude et parfois de tout ce qui s'ensuit, dépression et j'en passe.

Quel monde, celui d'aujourd'hui ou de demain.