Skip to main content

Ricardo

Quand la désinformation fait rage.

Quand la désinformation fait rage.

Les réseaux sociaux et leurs algorithmes bombardent les gens avec des bribes d'info-bruits, désinformation, qui finissent par shifter l'attention, les croyances des gens et cela sans même qu'ils ou elle s'en rendent compte, ça fini par adhérer à des trucs qui n'ont aucun sens, mais qui distraient, avec efficacité, de la racine des problèmes et la raison d'être de ces informations sur les réseaux sociaux corporate.

Et pendant ce temps, la terre brûle, mais les gens touché par ces infos, voir qui les relayent, pense bien faire, ils sont confrontés à une information qui renforce un biais cognitifs et au lieu de creuser à la racine, le bruit attire l'attention, ce qui pour effet d'entraîner l'algorithme à proposer encore plus de désinformation du même genre ou similaire, ne faisant que renforcer la boucle (YouTube à produit une génération entière de confusioniste qui quand Qanon est arrivé sont devenu le relais d'une conspiration renforçant leur biais existants.)

Entre temps, ces théories n'ont en rien avancer les intérêts des victimes que ces conspirations dénoncent, mais c'est pas grave, ça marche, ça clique, ça buzz, ça fait du fric, pour les créateurs de ces daubes et surtout pour les platformes.

Résultat ?

C'est encore plus le gros bordel.